Vers un état des lieux de la VDL

En collaboration avec la Ville de Luxembourg, un état des lieux interne et externe en matière d’intégration était réalisé entre 2015 et 2016, avec le CEFIS incluant l’organisation de 5 soirées thématiques ouvertes au grand-public, ceci en vue de l’élaboration d’un Plan d’action communal d’intégration (PCI).

L’état des lieux, interne et externe, première étape pour arriver vers un PCI, se compose des parties suivantes :
Approche quantitative :
  • Analyse statistique des données sur la diversité culturelle (population, usagers, personnel)
  • Sondage auprès du personnel de la Ville sur la perception de la diversité dans le cadre de l’exercice du travail

Approche qualitative :
  • Entretiens semi-directifs avec l'ensemble des services et structures de la Ville sur leur expérience professionnelle face à La diversité et les initiatives en faveur de l’intégration
  • Consultation des principaux acteurs associatifs et institutionnels de la diversité culturelle sur le territoire de la Ville lors de 5 soirées thématiques et par questionnaires, puis par des échanges et des entretiens qualitatifs avec des associations-clefs et la CCCI

Fort de cette expérience, avec la Ville de Luxembourg et d’autres communes, le CEFIS se tient à disposition des communes qui souhaitent s’engager vers un PCI.

Statistiques 2016 concernant les demandeurs d'asile

Le bilan de l’année 2016 en matière d’asile est disponible sous forme de graphiques en cliquant ici

Appel aux communes : Soirée d’information publique du CEFIS

Le CEFIS se déplace dans les communes qui souhaitent organiser des soirées d’information publique autour de la participation des personnes de nationalité étrangère aux élections communales.

Les points suivants seront abordés :
• Quel est le taux d’inscription dans ma commune ? Y a-t-il des différences selon certains facteurs comme la nationalité, l’âge, le genre, etc. ?
• Pourquoi voter ? Quelles sont les compétences de ma commune en matière d’éducation, de sécurité, de santé, etc. ?
• Comment voter ? Qui peut s’inscrire ? Puis-je être candidat ?
• Questions-réponses, échange avec le public.

Plus d’info en cliquant ici

Brochure Lëtzebuerg 100%

Tous les ans le CEFIS publie une brochure en format A5 comprenant des données sur la société luxembourgeoise. Cette brochure est disponible dans les locaux du CEFIS ou sur demande au 44 743 501 ou cefis@cefis.lu

La brochure est également en téléchargement libre ici

20180109_Luxembourg 100 -page-001

Bilan des inscriptions au 8 octobre 2016

Le Cefis a réalisé un bilan des inscriptions des étrangers sur les listes électorales un an avant les élections communales qui se dérouleront le 8 octobre 2017.

Ainsi, au 8 octobre 2016, 25.501 personnes de nationalité étrangère étaient inscrites sur les listes, ce qui représente un taux d’inscription réel de 16,3 % par rapport aux 156.817 étrangers de 18 ans et plus et qui résident au Luxembourg depuis au moins 5 ans. Le potentiel est donc très important !

Au élections communales de 2011, il y avait 30.937 inscriptions étrangères. Une baisse donc que l'on doit aux naturalisations depuis les 5 dernières années et au fait que personne ne s'inscrit sur les listes électorales pendant les périodes electoralement creuses.

L'un des enjeux majeurs à venir est l'inscription des jeunes. En effet dans la tranche d’âge de 18 à 24 ans, le taux est de 1%, ce qui signifie que sur 11.086 personnes de nationalité étrangère, âgée de 18 à 24 ans et vivant depuis plus de 5 ans au Luxembourg, seulement 160 ont fait la démarche de s’inscrire sur les listes électorales.

L’autre enjeux reste également l’inscription des ressortissants Portugais et Français qui sont les deux plus grosses communautés du Luxembourg.

Remarque méthodologique : Depuis 1999, le CEFIS étudie de près la participation électorale des ressortissants de nationalité étrangère aux élections communales et européennes. Or ici, pour la première fois, nous avons pu calculer le taux d’inscription réel en tenant compte des deux conditions d’âge et de durée de résidence au Grand-Duché. En effet, dans le passé, nous calculions un taux d’inscription approché en considérant uniquement la population âgée de 18 ans et plus, sans tenir compte de cette condition de résidence.

Plus d’information en cliquant sur ce lien